Eleveur de Chihuahuas & Staffy Bleus

Le Staffordshire Bull Terrier Bleu appelé Staffie Bleu ou Staffy Bleu.

Le Staffordshire Bull Terrier, officiellement reconnu comme une race à part entière en 1935, est issu de croisements réalisés au 19 ème siècle, entre la race Bull-Dog et des chiens Terriers, en vue de participer à des combats de chiens.

Il fera par la suite l'objet d'une sélection principalement réalisée dans le comté du «Staffordshire» au Royaume-Uni, pour obtenir un chien certes puissant, mais avant tout extrèmement proche de ses maîtres et de sa famille.

L'origine de son nom provient ainsi de sa région Staffordshire, et du croisement entre Bull-dog et Terriers ce qui à naturellement donné le Staffordshire Bull Terrier.

Le Domaine de Mondon est spécialisé dans l'élevage de Staffie Bleu LOF avec 4 générations de reproducteurs.

Mieux connaitre le Staffordshire Bull Terrier avant d'acheter un chiot.

Sa taille, son poids, ses couleurs.

Le Staffordshire Bull Terrier est un chien à poils courts et lisses, ayant l'aspect d'un chien de combat, doté d’une très grande force pour sa taille moyenne en raison d'une musculature impressionnante.

Les couleurs reconnues et acceptées dans le standard LOF sont le rouge (marron très vif), le fauve, le blanc, le noir et le bleu, ou l’une de ces couleurs panachée de blanc. On trouve très souvent des tons bringés (des marbrures) dans n'importe laquelle de ces couleurs.

Les yeux sont très souvent de couleur marron même si certains chiens peuvent avoir les yeux bleus, gris, verts, voire même les yeux vairons (couleur différente entre 2 yeux) mais cette particularité n'est pas acceptée dans le standard.

Je tiens à préciser que beaucoup de chiots ont les yeux bleus ou verts, mais que peu d'élus les conserveront à l'âge adulte. Fuyez les éleveurs qui vous garantissent qu'un chiot aura les yeux bleus à l'âge adulte.

La taille admise pour le standard va de 35.5 cm à 40.5cm, quant au poids il varie en fonction des mâles ou des femelles, allant de 11 à 15.4 kg pour les femelles et de 12.7 à 17 kg pour les mâles. Un peu comme pour nous, le poids peut varier en fonction de l'âge ou de la sédentarité de votre animal.

Les différents types de Staffordshire Bull Terrier.

Le Staffordshire Bull Terrier peut se classer en 3 sous-catégories qu'il est parfois assez difficile de distinguer avant l'âge adulte du chien.

Le «Terrier Type» qui est le type originel, donne donc un chien de petite taille n'éxédant pas les 17 kg pour une hauteur de 40 cm. Le chien sera assez fin avec une tête très affinée, ce sera le plus agile dans la race.

Le «Balanced Type» définit un type de chien d'une taille supérieure allant jusqu'à 20 kg pour une hauteur de 40 cm. La taille sera donc légèrement moins affinée que le type précédent.

Le «Bully Type» définit un type de chien d'une taille encore supérieure allant jusqu'à 25 kg pour une hauteur toujours de 40 cm. Ce type de chien sera donc plus massif et ressemblera un peu à un Américan Staff (américan staffordshire terrier).

Différencier l'un de ces 3 types durant les 8 premières semaines de vie, c'est à dire avant de vous vendre un chiot, est plutôt difficile voire impossible car la morphologie n'est en aucune façon terminée sans compter que les chiots d'une portée de 12 seront naturellement plus petits que les chiots d'une portée de 4, et qu'au surplus les mâles sont souvent plus costauds que les femelles en étant bébés.

Le caractère du Staffordshire Bull Terrier.

Le Staffordshire Bull Terrier est un chien extrêmement intelligent, d'un courage et d'une ténacité hors pair, tout en étant très affectueux, en particulier avec les enfants qu'il adore lorsqu'ils sont élevés ensemble, mais principalement avec son maître et plus généralement avec toute la famille.

C'est un chien digne de confiance, à qui vous pourrez tourner le dos sans aucune mauvaise surprise, même après l'avoir bien disputé... qui sait faire preuve de douceur et d'une très grande minutie dans ses déplacements.

Au sein de notre élevage, si nos beaucerons se comportent parfois comme des brutes ne respectant pas grand chose, nos Staffys font preuve d'une précision étonnante même avec nos bébés chihuahuas qui pourtant ne pèsent parfois pas plus de 500 grammes.

Le Staffordshire Bull Terrier est parfois têtu, surtout au cours de son adolescence, aussi faudra t-il lui faire comprendre au plus vite qu'il «doit» obéir, et nul besoin d'être méchant avec lui, boudez le simplement et il apprendra très vite à écouter tellement il a besoin d'affection.

C'est un chien infatigable et rien ne lui fait peur, aussi il appartient à son maître de se montrer raisonnable en calmant ses ardeurs, surtout pendant l'adolescence, néanmoins c'est un chien qui adore le confort et qui préfère un canapé moelleux et un bon plaid plutôt que le carrelage...

Il n'a pas besoin de courrir 5 kms par jour pour être heureux ou pour canaliser sa fougue mais une maison avec terrain clos à la campagne sera toujours préferable à un appartement en plein Paris...

Sa sociabilisation.

La sociabilisation, on entend par là le fait d'apprendre à un chien à respecter et à vivre sereinement avec l'autre, qu'ils s'agissent d'êtres humains ou de congénères canins, est importante dès lors qu'on détient un chien disposant d'une force comme celle du Staffordshire Bull Terrier.

Vis-à-vis des êtres humains, il est conseillé de ne jamais faire de votre relation avec votre chien, une relation exclusive, car sinon votre chien risque d'avoir tendance à vous défendre contre tous quand bien même rien ne lui serait demandé, cependant le Staffordshire Bull Terrier à tellement besoin d'affection qu'il recherchera de toute façon la bienveillance de tous.

Ainsi, au sein d'un couple ou d'une famille, le Staffordshire Bull Terrier doit être le chien de tout le monde et doit pouvoir être nourri, promené, gardé, carressé, par toute la famille, sous la surveillance des parents pour les très jeunes enfants, mais pas que... car il faut habituer votre chien à voir d'autres personnes sans qu'il en ait peur et donc sans qu'il ne soit sur la défensive.

Vis-à-vis des autres toutous, c'est encore plus important que votre chien soit sociabilisé en raison de sa puissance car naturellement peu de chiens feront le poids face à lui.

Il faut donc habituer très vite (et le plus tôt possible), votre chiot à voir d'autres chiens, que vous connaissez de préférence pour être certain que l'autre chien ne va pas l'attaquer, afin qu'il prenne conscience que les autres chiens ne sont pas une menace pour lui et qu'il s'agit simplement de compagnons canins parfois le temps d'une simple rencontre...

De nombreux acheteurs de Staffordshire Bull Terriers passent par des écoles canines ou par des clubs canins, ce qui permet de faire chaque mois de nouvelles rencontres pour votre chien.

La vie avec d'autres toutous.

La sociabilisation du Staffordshire Bull Terrier vis-à-vis des autres toutous est absolument primordiale en raison de la force du Staffordshire Bull Terrier car la plus petite morsure pourrait avoir des conséquences importantes, il est fort simple de le comprendre.

Ce n'est d'ailleurs pas sans raison, si la devise du Staffordshire Bull Terriers est « NEMO ME IMPUNE LACCESSIT » ce qui se traduit par : Nul ne me défie impunément.

Pour autant, le Staffordshire Bull Terrier est un chien très sociable avec les autres toutous, et notre élevage en est une preuve évidente puisque nous disposons de 6 Staffys qui vivent en parfaite harmonie avec nos autres toutous dont des Chihuahuas et des Pinscher Nains qui pèsent, pour une majorité, moins de 3 kg seulement.

Une des règles d'or quand on souhaite faire cohabiter des chiens de taille différente, c'est de les laisser vivre ensemble (naturellement sous votre contrôle permanent) afin que l'intégralité de leur quotidien se passe réellement ensemble, car nous avons malheureusement de nombreuses remontées d'informations de gens qui avaient pour habitude de séparer petits et grands et qui ont perdu un chien de petite taille parce qu'accidentellement les chiens se sont retrouvés ensemble alors qu'ils n'en avaient pas l'habitude.

De la même façon, il ne doit jamais y avoir de concurrence possible entre vos chiens... la nourriture, les friandises, mais aussi les calins, doivent obligatoirement être distribués à tous vos chiens exactement dans les même proportions et en changeant toujours l'ordre de distribution afin que nul n'ait l'impression d'être servi en premier, afin que nul ne puisse penser être le chef.

Il vous faudra également intervenir systématiquement au plus petit grognement pour faire comprendre que ce n'est pas acceptable, mais également pour faire comprendre que le chef c'est vous... et seulement vous... et si vos chiens jouent un peu trop brutalement, il faudra de la même façon intervenir pour faire cesser le jeu avant qu'il ne dégénère.

Pour ce qui est des chiens étrangers à votre foyer, il vous faudra dès le plus jeune âge, mettre en présence votre chien avec d'autres chiens et ceci périodiquement pour que votre chien ait l'habitude de cotoyer d'autres chiens sans en avoir peur et sans aucune agressivité.

Ceci étant d'autant plus important pour ceux qui souhaitent acheter un Staffordshire Bull Terrier et le faire confirmer LOF par la suite, car lors de la séance de confirmation, votre chien sera mis en présence de plusieurs dizaines d'autres chiens et dans des conditions de stress importantes puisque vous devrez faire la queue avec votre chien dans une file d'attente composée de maîtres et de leurs chiens tous un peu stressés de faire du sur place.

Le Staffordshire Bull Terrier n'est donc en aucun cas un chien plus méchant qu'un autre vis à vis des autres chiens, et d'ailleurs au sein de notre élevage le danger viendrait plutôt de nos petits chiens car les petits chiens sont bien souvent plus agressifs et plus provocateurs que les gros. Le Staffordshire Bull Terrier est simplement plus puissant et donc potentiellement plus dangereux en cas de combat avec un autre chien.

Ainsi nos Staffordshire Bull Terriers vivent et dorment avec nos petits chihuahuas, nous ne les séparons que lors des chaleurs d'une femelle, car la testostérone donne des ailes aux plus petits qui se laissent à penser qu'ils sont bien plus puissants que nos Staffys... et lorsque nous devons nous absenter.

Pour information, le mâle dominant de notre élevage est «Pluto» notre mâle Pinscher Nain de 5 kg né le 28-09-2019, et c'est pour autant le meilleur ami de notre mâle Staffy «Zeus» né le 26-10-2020 avec qui il passe son temps à jouer et même contre qui il dort la nuit, preuve que le Staffordshire Bull Terrier, malgré sa puissance évidente, n'en est pas moins un chien très sociable avec ses congénères.

Chien de garde, d'attaque ou de compagnie ?

La réponse va en surprendre plus d'un, mais il faut savoir que le Staffordshire Bull Terrier, en raison de son immense gentillesse envers l'Homme, en fait un chien de garde très médiocre.

On dit souvent de lui que si un voleur s'introduit chez vous, il pourrait repartir avec la télé mais aussi avec votre chien... ce n'est donc pas particulièrement un très bon chien de garde.

Rassurez vous, en général les voyous y réfléchiront à deux fois avant de s'introduire chez vous, car sa stature est suffisament dissuasive en général surtout s'il s'agit d'un mâle.

Le Staffordshire Bull Terrier est-il réputé pour être un chien d'attaque ? Justement non, dans la vie de tous les jours c'est plutôt l'inverse, car c'est un chien très affectueux qui recherche le câlin et qui adore faire des bisous et lécher tout ce qu'il peut...

Mais alors... est-il un bon chien de compagnie ? Et bien oui... justement la sélection qui a été effectuée il y a bientôt près d'un siècle, visait justement à obtenir un chien puissant en raison des combats qui étaient organisés mais néanmoins docile avec l'être humain, car autrefois, les habitations ne comportaient bien souvent qu'une seule pièce principale, au sein de laquelle tout le monde vivait, et il fallait alors naturellement que le chien ne représente aucun danger pour le foyer.

Le Staffordshire Bull Terrier, bien que puissant, n'en est donc pas moins qu'un gros nounours très affectueux et donc un excellent chien de compagnie, très proche des membres de la famille, très fidèle et capable de vous suivre n'importe où.

Le prix d'un chiot Staffordshire Bull Terrier.

Le prix d'un chiot Staffordshire Bull Terrier est en général compris entre 1300€ et parfois plus de 2500€ en raison de divers critères.

Voici quelques petites règles à savoir concernant le prix d'un chiot.

1.) La rareté de la couleur entraîne mathématiquement un prix plus élevé, ainsi la couleur bleue étant plus rare que le marron, le prix sera plus élevé, mais c'est également vrai pour les chiots de couleur rouge, tout simplement parce que la nature n'engendre que très rarement certaines couleurs.

2.) Les femelles sont très souvent vendues à un prix supérieur à celui des mâles car une femelle est potentiellement une future maman mais bon... un mâle c'est aussi un futur reproducteur capable de réaliser des saillies payantes...

3.) Un chiot LOF (de naissance par ses 2 parents LOF confirmés) est plus cher qu'un chiot non LOF ce qui nécessite de disposer de parents sélectionnés et répondant aux critères de la race, néanmoins seuls les professionnels sont habilités à vendre des chiots non LOF, et mieux vaut éviter d'acheter un Staffordshire Bull Terrier auprès d'un particulier car il pourrait s'agir d'«American Staffs» classés comme chiens d'attaque avec des contraintes importantes pour le propriétaire, en rappelant que la vente de chiots non LOF est strictement interdite par les particuliers.

4.) Le pedigree des parents, dès lors qu'au moins un des parents est un champion, entraîne fort logiquement un prix plus élevé des chiots car vous achetez un fils ou une fille de champion, ce qui n'en fera pas forcément un futur champion... mais cela démontrera au moins la qualité et la sociabilité des parents. Le prix sera donc fonction du fait qu'il s'agisse d'un champion local ou d'un champion du monde. Cela présente un intérêt si vous souhaitez vous même faire des concours par la suite.

5.) La qualité d'élevage revêt quant à elle une importance primordiale, car de cette qualité d'élevage dépendra le comportement de votre chien. Un chiot élevé dans le salon de l'éleveur, habitué aux bruits du quotidien, à la présence humaine, aux enfants éventuels, entraîné à la propreté, à qui on apprend à respecter le mobilier, les plantes, les fils électriques, etc... aura naturellement un comportement bien différent du chiot élevé dans un box, à l'écart, sur des copeaux de bois comme on voit parfois.

Ne faites jamais l'impasse sur la qualité de l'élevage car vous pourriez très vite le regretter.

6.) La sociabilisation d'un chiot Staffordshire Bull Terrier est elle aussi très importante car de cette sociabilisation dépendra l'attitude de votre futur chien face à ses congénères.

Un chiot habitué à voir et à vivre avec d'autres chiens, de différentes tailles, de différentes couleurs, voire pourquoi pas des chats, des poules, des lapins, etc... sera beaucoup plus en confiance quand il sera chez vous et qu'il sera confronté à d'autres chiens, tandis qu'un chien qui n'aura connu que sa mère et ses frères et soeurs pourrait avoir un comportement craintif voire agressif par simple réflexe de défense vis-à-vis de ses congénères ou d'autres animaux.

7.) Professionnel ou Particulier... ici aussi, le professionnel présentera, en général, des garanties supérieures à celles d'un simple particulier qui n'a pas forcément les compétences nécessaires à l'éducation d'un jeune chiot ou qui n'aura pas le temps nécessaire à lui consacrer pour débuter les bons apprentissages de la vie.

Les prix seront peut-être plus attractifs auprès d'un particulier qui n'est pas soumis aux mêmes règles et obligations sanitaires que le professionnel, qui n'est pas soumis aux mêmes charges financières.

Les parents des chiots vendus par les particuliers ne sont parfois même pas vaccinés contre les principales maladies canines ou pire... ils sont parfois inexistants lorsqu'il s'agit de simple «vendeurs» de chiots non déclarés qui ne recherchent que le profit immédiat et facile...

8.) Un site internet... c'est, lorsqu'il est bien tenu, le reflet et la vie de l'élevage auprès duquel vous pourriez acheter un chiot. Vous y trouverez normalement de nombreuses informations qui vous permettrons d'avoir (ou pas) un sentiment de confiance, tandis qu'une petite annonce sur leboncoin, ce n'est ni plus, ni moins difficile, que de revendre un simple objet que vous n'utilisez plus.

N'hésitez pas à taper le nom de l'élevage sur Google ou Google Maps pour voir s'il existe des avis, voire même où est situé l'élevage, c'est toujours un moyen supplémentaire et rapide d'avoir des informations sur un élevage.


Fuyez les vendeurs disposés à vous livrer un chiot sans même vous poser de questions sur le futur environnement du chiot, car naturellement cela démontre le plus parfaitement possible que leur seul intérêt réside dans la vente rapide «coûte que coûte» de leurs chiots.

Fuyez les annonces ou messages bourrés de fautes d'orthographe car en général cela n'est pas le gage d'une grande rigueur...

Fuyez également les petites annonces du site Leboncoin car aucun contrôle humain n'est effectué lors du dépôt des annonces, ainsi n'importe qui peut tenter de vous vendre un chiot, un chiot qui aura été croisé sans qu'on vous le dise, un chiot qui provient d'on ne sait où, et parfois pire... tout simplement du vent.

Nous avons, à de multiples reprises, dénoncé auprès de ce site, plusieurs centaines d'annonces, illégales voire d'escroqueries, et ce n'est qu'une simple goutte d'eau... malheureusement leur laxisme est affligeant.

Certaines petites annonces illégales proviennent de particuliers qui n'en ont pas le droit, avec parfois de faux numéros de portées LOF et donc très souvent de chiots qui en réalité ne le sont pas, ou qui «donnent» des chiots mais en demandant en privé une participation financière importante (du prix du chiot...), ou encore qui vous font croire qu'il s'agit de Staffordshire Bull Terriers alors que pas du tout... et gare à vous si la police vous contrôle et que votre chien est reconnu comme un chien d'attaque... car le Tribunal risque de vous faire chèrement regretté votre achat...

D'autres, proviennent de «vrai faux professionnels», c'est à dire disposant d'un véritable numéro Siret mais sans aucun rapport avec le domaine de l'élevage animal, ainsi parfois en cherchant un peu, ce que pourrait à minima faire le site Leboncoin sachant qu'ils sont rémunérés... on se rend compte qu'un électricien, une entreprise de maroquinerie, de métallurgie ou encore une entreprise de commerce alimentaire utilisent leur numéro SIRET pour passer une annonce «en tant que professionnel» et vendre des chiots alors qu'ils ne sont absolument pas autorisés à vendre des chiots, preuve du laxisme des sites de petites annonces dont Leboncoin en premier lieu, ce site étant de loin numéro 1 en France.

Tout éleveur professionnel, c'est à dire qui détient au moins une femelle reproductrice, doit être enregistré auprès de l'INSEE et déclaré au Répertoire SIRENE en tant qu'entreprise agricole.

Tout vendeur professionnel d'animaux domestiques doit obligatoirement être immatriculé au Registre du Commerce et des Sociétés mais surtout être immatriculé dans le domaine des animaux domestiques.

Eleveurs professionnels comme vendeurs professionnels doivent obligatoirement posséder une certification professionnelle en lien avec l'espèce animale qu'ils proposent à la vente, et donc avoir obtenu une Attestation de Connaissances pour les Animaux de Compagnie d'Espèces Domestiques (ACACED).

Cette attestation de connaissances est importante, car si la formation pour l'obtenir n'apporte pas grand chose, hormis beaucoup d'argent à ceux qui les organisent comme bien souvent en France, l'attestation de connaissances qui en découle démontre les compétences de celui qui l'obtient, et je vous promets que les questions sont bien plus tordues que celles du Code de la Route...

Fuyez également les vendeurs qui n'ont pas les parents chez eux car il peut s'agir de chiots nés et élevés dans les pays de l'Est, dans des conditions lamentables, achetés à bas prix et revendus à des prix inférieurs au prix du marché pour simplement faire un bénéfice.

Pour vérifier qu'un éleveur professionnel est réellement professionnel et dans le domaine animal, il vous suffit de relever son numéro Siret ou Siren et d'aller vérifier les informations sur le site officiel de l'INSEE en cliquant ici.

S'il s'agit d'une entreprise, donc un simple «vendeur» professionnel qui n'élève pas lui même ses chiots, vous pouvez vérifier son numéro Siret par exemple sur le site officiel de societe.com en cliquant ici.

Vérifiez bien que :

Notre numéro Siret, affiché au bas de notre site internet est le 750 753 170.

Dans tous les cas, si votre téléphone le permet, demandez à voir les chiots, les parents, et même où sont élevés les chiots, par appel «vidéo» car c'est le seul moyen pour vous de pouvoir constater «en direct» les conditions dans lesquelles sont élevés les chiots de la portée qui vous intéresse.

Des appels vidéos sont possibles en Facetime entre iPhones mais aussi avec l'application Google Duo ou l'excellente application WhatsApp avec n'importe quelle marque de téléphone.

Si votre téléphone ne le permet pas, ou si vous pouvez vous déplacer, demandez un RDV pour vous rendre sur place et vérifiez ici aussi les conditions d'élevage, car je vous promets que certains lieux ne laissent place à aucun doute possible sur les mauvaises conditions d'élevage qui bien souvent se traduiront potentiellement par des troubles comportementaux du chiot.

Ne vous basez pas simplement sur des photos, car pour la petite anecdote, nous avons nous même retrouvé nos propres photos de nos bébés staffys sur des annonces du site Leboncoin mais utilisées frauduleusement par des voyous... et il à été compliqué de faire supprimer ces annonces frauduleuses du site Leboncoin.

Choisir un mâle ou une femelle ?

Les hommes préfèrent en général faire l'acquisition d'un mâle Staffordshire Bull Terrier, sans doute pour le coté viril que cela apporte et loin de moi l'idée de les blâmer pour cela, tandis que les femmes sont plus nuancées entre mâles et femelles et il ne se dégage aucune tendance particulière.

Les mâles Staffy sont en général plus affectueux que les femelles mais aussi plus «fou-fou» et beaucoup plus téméraires, surtout pendant leur adolescence, au cours de laquelle ils vont sûrement tenter de vous jauger pour savoir jusqu'où ils peuvent aller avec vous, ce qui fait que l'éducation devra donc être plus stricte et un peu plus musclée car il faudra vous faire respecter quoi qu'il arrive.

Bien que ce ne soit nullement un chien agressif envers l'Homme, le mâle vous donnera une impression de sécurité, mais il vous faudra en avoir la maîtrise et le sociabiliser très tôt face aux autres chiens.

Les mâles semblent avoir besoin d'un contact physique plus prononcé que les femelles Staffy.

Grace aux retours d'informations que nous avons, nous pouvons affirmer que le mâle Staffy n'a pas tendance à lever la patte à la maison pour faire pipi contre les meubles et marquer son territoire, tandis que les petits chiens (Chihuahuas par exemple) sont plus coutumiers de cela si on n'y prête pas attention très tôt.

Les femelles Staffy sont peut-être un peu plus indépendantes, mais très affectueuses elles aussi rassurez vous, voire parfois un peu trop... elles seront en général plus facile à élever et à canaliser que les mâles lors des moments d'excitation comme lorsque vous recevrez des amis à la maison et il sera plus facile de les faire vivre avec d'autres toutous.

Les femelles seront sujettes à leurs menstruations (les règles) tous les 6 mois et pratiquement jusqu'à la fin de leur vie, sauf à les faire stériliser, et parfois cela peut nécessiter des nettoyages fréquents de la maison si la femelle ne le fait pas elle même, car naturellement les pertes peuvent être abondantes et durent une quinzaine de jours.

Mâle ou femelle, vous serez dans tous les cas, couvert de léchouilles car le Staffy adore ça...

La santé du Staffordshire Bull Terrier

Le Staffordshire Bull Terrier est un chien très robuste et relativement rustique qui ne craint ni la pluie ni le froid dans la mesure du bon sens naturellement. Il n'est pas du tout adapté à une vie dehors comme pourrait l'être le Beauceron et son confort lui est nécessaire.

Comme de nombreux toutous brachycéphales (crâne aplati et élargi, face écrasée et nez court), le Staffordshire Bull Terrier craint plutôt les fortes chaleurs même s'il aime parfois s'allonger au soleil et faire bronzette.

Il est utile de savoir que certaines compagnies aériennes interdisent les chiens, mais aussi les chats, dit «brachycéphales» suite au décès d'animaux en avion. Voici quelques exemples de chiens «brachycéphales» qui peuvent être interdits de vol.

Issu de croisements dédiés aux combats, les petites blessures ne seront jamais un soucis pour lui dès lors qu'on veille simplement à désinfecter chaque petite plaie.

Voici les pathologies les plus fréquentes que l'on peut trouver chez le Staffordshire Bull Terrier.

La L-2-HGA (L-2-hydroxyglutaric aciduria), maladie neuro-métabolique, qui affecte le système nerveux central, avec des signes cliniques apparaissant habituellement entre 6 mois et un an (mais parfois plus tard). Les symptômes se manifestent au travers de crises d’épilepsie, d'une démarche vacillante, de tremblements, de raideurs musculaires après exercice ou d'excitation et de comportement altéré dont la désobéissance ou l'agressivité. Un test génétique permet de déterminer rapidement si un chien, ou un chiot est touché par cette maladie.

La cataracte Héréditaire (HC), maladie provoquant l’opacification du cristallin qui entraine alors la cécité plus ou moins complète suivant le degré d’opacité. Les tests génétiques ne détectent que la cataracte héréditaire, mais pas les autres formes qui sont pourtant bien plus fréquentes.

La Myotonie qui est une maladie héréditaire qui provoque le retardement de la décontraction des muscles après l’effort. Il n’existe aucun traitement efficace, mais les symptômes s’atténuent en faisant travailler les muscles.

La Luxation de la glande de Harder (glande lacrymale située au coin interne de l’œil), peut toucher toutes les races brachycéphales, et provoque un gonflement anormal de cette cette glande qui parfois grandit plus vite que le crâne, laissant apparaître une boule rouge au coin de l'oeil. On peut en général la remettre soi-même en place, mais si elle ressort trop fréquemment il faudra sans doute intervenir chirurgicalement pour l'enfouir et en aucun cas pour la supprimer car elle participe à l'humidification de l'oeil.

La Dysplasie de la hanche, commune à de très nombreuses races de chiens, entraîne un jeu de l'articulation du fémur dans sa cavité au sein du bassin, pouvant aller jusqu'à se déboîter de son logement dans les cas extrèmes, et provoquant principalement des arthroses en viellisant. Aucun test ne permet de prévoir quels chiots hériteront de cette tare génétique mais qui peut est aggravée par les conditions de vie du chiot.

L' Alopécie des robes diluées (Alopécie du gène bleu) ou la Dysplasie Folliculaire des Poils Noirs (DFPN), sont des maladies de peau, liées à la couleur de la robe du chien. Elles provoquent principalement des pertes de poils sur n'importe quelle partie du corps de l'animal et parfois sans aucune démangeaison. Vous pourrez trouver un article assez détaillé en cliquant ici.

La Démodécie est liée à un simple parasite, commun et normal du chien, que l'on trouve chez plus de 85% des chiens, c'est à dire chez presque tous les chiens, en général transmis par la mère à ses chiots dans les premiers jours de leur vie. On parle de Démodécie lors d'une multiplication anormale et importante de ce parasite microscopique qui entraîne en général démangeaisons et pertes de poils et que l'on confond parfois avec l'Alopécie. En général un bain antiseptique suffit à entraîner l'éradication de ce parasite à condition de desinfecter aussi l'environnement du chien, mais des formes plus graves peuvent nécessiter des traitements plus importants et plus récurrents.

La Malassezia, qui est elle aussi une maladie de la peau commune à une majorité de chiens, est présente sur 50% des chiens sains et c’est comme pour la Démodécie, sa prolifération qui créée la maladie, et de fortes démangeaisons. Elle peut toucher les chiens de toutes races et à n’importe quel âge, quel que soit le sexe. Elle se localise principalement dans le canal auriculaire, entre les doigts, sur les pattes, autour de l’anus ou des lèvres, mais peut aussi toucher d’autres parties du corps.

Il existe bien sur d'autres types de maladies, communes à toutes les races, ou bien plus rares, que je ne listerai donc pas ici, sinon la liste pourrait être très très très longue... disons que le Staffordshire Bull Terrier n'est pas plus prédisposé à des maladies graves que les autres races de chiens tandis qu'un Bulldog aura bien souvent beaucoup plus de problèmes de santé au cours de sa vie.

Staffordshire Bull Terrier LOF ou Staffordshire Bull Terrier non LOF ?

J'attire tout d'abord l'attention de tous, sur le fait que seul un professionnel est autorisé à vendre un chiot non LOF, par conséquent acheter un chiot non LOF auprès d'un particulier est strictement interdit mais c'est surtout un risque important pour vous d'acheter un chien croisé ce que ne vous dire pas forcément le vendeur particulier qui cherche à s'en débarrasser...

Petit rappel tout d'abord...

Les chiens dangereux, sont répertoriés en deux catégories :


Catégorie 1 : les chiens d'attaque.

Il s’agit de chiens croisés ou non LOF, donc non inscrits à un livre généalogique reconnu par le ministère en charge de l’agriculture, et qui peuvent être rapprochés morphologiquement des races suivantes : Pour résumer, tout chien non LOF dont la morphologie ressemble à l'un des 3 types déclarés est à classer en catégorie 1.


Catégorie 2 : les chiens de garde et de défense.

Il s’agit des chiens de race : Il est ainsi reconnu, et souvent précisé, comme vous pouvez par exemple le vérifier
en cliquant sur ce lien gouvernemental officiel,
que le chien de race Staffordshire bull terrier ne fait pas partie des chiens susceptibles d’être dangereux.


Donc le Staffordshire Bull Terrier n'est pas catégorisé ?

Et bien tout réside dans le terme «chien de race», car le mot race fait toute la différence... car un chien de race est obligatoirement un chien inscrit au LOF (livre des Origines Français).

Ainsi, un chien Staffordshire Bull Terrier qui pourtant «ne fait pas partie des chiens susceptibles d’être dangereux», peut cependant être déclaré en catégorie 1 et donc être considéré comme un chien dangereux et donc classé en chien d'attaque, mais uniquement à la double condition que : Le Tosa étant un chien bien trop haut (mini 55cm), le Mastiff étant un chien trop gros (mini 65kg), on pourra alors seulement tenter de comparer morphologiquement un Staffordshire Bull Terrier face à son «cousin» éloigné l'American Staffordshire terrier, appelé le plus souvent «American Staff».

Dans ce cas, cela entrainerait alors les contraintes qui en découlent à savoir :


Personnellement je déplore que le législateur classe un Staffordshire Bull Terrier comme n'étant pas un chien dangereux «à condition qu'il soit LOF», car comme le savent de nombreux propriétaires de chiens, le LOF n'à strictement rien à voir avec le comportement du chien, il indique seulement l'arbre généalogie sur plusieurs génération d'un chien de race.

Je note d'ailleurs qu'il n'est même pas particulièrement précisé s'il doit s'agir d'un chien LOF de naissance ou d'un chien LOF confirmé, mais naturellement nous sommes en France et on aime entretenir le flou et l'ambiguité au sein des textes de lois.

Le plus adorable des Staffordshire Bull Terrier présentant un simple petit défaut de dentition pourra se voir refuser son inscription au LOF quand un Staffordshire Bull Terrier agressif pourra l'obtenir s'il reste calme et qu'il se conforme simplement au standard physique de la Race, le temps d'un passage de moins de 2 minutes devant un examinateur.

Pour rappel, «LOF de Naissance» atteste simplement que les 2 parents sont eux même LOF confirmés et donc conformes au standard physique de la Race.

«LOF confirmé» atteste simplement que le chien lui-même répond au standard physique de la Race.


Un Staffordshire Bull Terrier LOF n'est donc pas catégorisé et tout comme un Chihuahua, aucune autorisation ni aucun permis spécial n'est nécessaire pour en détenir ou pour en promener un.

Pour ce qui est du Staffordshire Bull Terrier non LOF, c'est un peu plus problématique mais on pourrait résumer la situation en 2 cas distincts.

1.) Votre Staffordshire Bull Terrier non LOF est de petite taille, et inférieure à celle d'un American Staffordshire terrier, alors il ne pourra pas être classé dans la catégorie 1.

2.) Votre Staffordshire Bull Terrier non LOF à une taille au moins équivalente à celle d'un American Staffordshire terrier, alors vous risquez d'être contraint d'obtenir un permis de détention mais aussi de vous conformer aux obligations et restrictions imposées pour les chiens de la catégorie 1.

Si vous résidez à la campagne, que vous disposez d'une maison avec terrain clos, les risques sont nettement moins élevés que si vous résidez en ville et que vous promenez votre chien sur le domaine public, ceci n'étant qu'un simple avis personnel qui ne doit nullement encourager l'achat d'un chiot Staffordshire Bull Terrier non LOF.

Vous pourrez cependant «transformer», je ne sais pas si le terme est le plus approprié et je m'en excuse, un Staffordshire Bull Terrier non LOF en chien LOF, « A titre initial » en le présentant à un juge lors d'une séance de confirmation, au cours de laquelle il pourra se voir accorder le statut LOF s'il est reconnu conforme au standard de la race.

Auteur de l'article : Franck, rédigé le 15-06-2021.
Cet article n'engage que son auteur et l'élevage du Domaine de Mondon n'est pas responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues. Merci de ne pas copier cet article, au besoin faites un lien vers cette page.

Date: Nous sommes le 26-09-2022

Tags: Staffie Bleu | Staffordshire Bull Terrier Bleu | Staffy Bleu LOF | Staffy Bleu | Chiots Staffie Bleus | Chiots Staffy Bleus | Staffy Bleus Haute Vienne.